Dénomination: Laguiole 12cm
Artisan: Fabien Rozelier (Ty Coutelier)
Longueur totale: 222 mm
Longueur de lame: 101 mm (dont 93 mm de tranchant)
Epaisseur de lame: 2.5 mm au plus épais
Type acier: acier carbone XC75
Manche: Pointe de corne de zébu
Système: Cran forcé
Origine: France
Achat: Neuf

Le couteau laguiole étant un de mes préférés à table, j’en cherchais un à emporter avec moi pour les longs mois de mer à venir, et suivant ma préférence un laguiole en corne plein manche avec une lame en acier carbone pour la voir évoluer avec le temps et mon utilisation… j’ai cherché dans beaucoup de sites de vente, chez les coutelleries les plus connues pour ce couteau, mais à moins de passer une commande spéciale, très difficile d’en trouver un à mon goût prêt à être envoyé…

Ainsi lorsque j’ai vu ce couteau publié par Fabien Rozelier qui correspondait exactement à ma recherche, et bien j’ai sauté dessus ! Faut dire aussi qu’avec ses tarifs très modérés, ce couteau a en plus été acheté moins cher que beaucoup d’autres propositions du commerce pour des couteaux moins soignés.

Une superbe ligne !

Particulièrement celle de la lame que je trouve très effilée, avec un onglet très fin frappé bien droit et juste au bord de la lame comme j’aime, et un joli faux contre-tranchant qui participe grandement à cette belle ligne.

Une lame en XC75 donc, très classique dans les aciers au carbone, mais avec une finition polie miroir de toute beauté ! Le poinçon du coutelier est très joli et très discret, une gravure au laser je suppose, gravée assez profondément pour rester visible malgré la patine qui s’installera, mais pas trop non plus ce qui lui donne cette discrétion que j’aime.

Le manche est lui aussi magnifique, une pointe de corne de zébu vraiment belle avec un léger effet translucide façon corne de bélier claire. Des platines laiton très finement guillochées qui emprisonnent un ressort laissé lisse mais poli miroir lui aussi, bref un mélange de simplicité et de raffinement que je trouve très à mon goût ! J’adore aussi la mouche forgée ciselée en abeille traditionnelle et simple, elle est superbe.

L’assemblage du couteau respire la qualité, tout est parfaitement ajusté avec une mention spéciale pour la beauté du rivetage des plaquettes. Notamment au niveau du pivot avec un rivet inox pour une meilleure tenue dans le temps, mais avec une rosette laiton parfaitement positionnée pour s’accorder avec les autres rivets en laiton. Et lorsqu’on y regarde de près en macro c’est très beau !

Bref, un couteau qui me plaît énormément et que je vais avoir grand plaisir à utiliser lors des prochains repas en mer, comme compagnon fidèle qui par sa qualité et sa beauté pourra me faire patienter en attendant de retrouver certaines pièces beaucoup plus coûteuses, que je ne peux pas me permettre d’emporter.

Bon, en réalité, je n’ai pas pu attendre d’embarquer et l’ai déjà dépucelé 😜… Et la première patine est comme espérée magnifique, avec toutes les nuances de couleurs que j’aime !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire